4 questions pour vous aider à éliminer 50 % de votre stress professionnel

Le stress et les soucis sont des poisons quotidiens qui provoquent et aggravent de nombreuses maladies. Le stress continu accélère toujours notre vieillissement.

Le stress se manifeste par des migraines, de l’irritabilité, de l’anxiété, des tendances dépressives, l’abus de tranquillisants, des troubles cognitifs (baisse de la mémoire et de la concentration), des troubles physiologiques (hypertension artérielle, tachycardie), des troubles digestifs, des manifestations cutanées (rougeurs, eczéma, psoriasis).

Les solutions dépendent d’abord de nous-mêmes et pas des autres ni de la médecine.

Connaissez-vous l’histoire de Frank Bettger, un des champions de l’assurance aux États-Unis ?

À l’époque où il débutait comme vendeur d’assurances, il possédait un enthousiasme débordant, une véritable passion. Mais rapidement, il traversa une crise de découragement. Il se mit à détester son travail et songea même à l’abandonner. Il l’aurait sans doute fait si, un samedi matin, il n’avait pas eu l’idée de s’installer à sa table de travail pour découvrir la véritable raison de son mécontentement.

Il s’est posé ces questions :

1. Il se demanda d’abord : quel est le vrai problème ? La réponse était simple : le montant de ses commissions ne correspondait pas au temps considérable qu’il consacrait à son travail. Chaque fois qu’il allait chez un client potentiel pour lui soumettre une proposition d’assurance, l’entretien se développait bien, jusqu’au moment de conclure. On lui disait souvent : « Monsieur Bettger, je voudrais réfléchir encore. Revenez dans quelques jours. » Or, c’était cette perte de temps liée à ces visites répétées qui occasionnait son découragement.

2. Ensuite, il se demanda : quelles sont les solutions possibles ? Il analysa d’abord les faits, prit son agenda et examina les chiffres portant sur les douze derniers mois. Il fit alors une découverte stupéfiante : soixante-dix pour cent des affaires qu’il avait menées à bien avaient été conclues dès la première visite. 23% à la seconde visite. Et 7% seulement avaient abouti après 3, 4, ou même 5 visites, ce qui épuisait ses ressources physiques et nerveuses. Il perdait la moitié de ses journées de travail pour 7 % de son chiffre d’affaires !

3. Que fallait-il faire ? Dès le lendemain, il décida d’abandonner tout contact infructueux après la deuxième démarche, et d’utiliser le temps ainsi gagné à prospecter de nouveaux clients. Les résultats dépassèrent ses espoirs les plus optimistes. En peu de temps, il doubla le nombre de ses visites profitables, et son chiffre d’affaires.

Alors qu’il avait failli renoncer à un métier qu’il aimait, Frank Bettger devint l’un des vendeurs d’assurance les plus connus aux États-Unis. L’analyse judicieuse de sa situation le propulsa sur la voie du succès.

Les 4 questions
1. Quel est le problème ?
2. Quelles sont les causes du problème ?
3. Quelles sont toutes les solutions possibles ?
4. Et quelle est la meilleure solution ?

Prenez d’abord le temps d’établir les faits. La moitié du stress vient de personnes essayant de prendre des décisions avant d’avoir recueilli suffisamment de faits.

Envisagez toutes les possibilités et les conséquences. Ensuite, décidez et agissez avec foi.

Au lieu de souffrir du stress, appliquez ces questions à vos problèmes et vous prendrez d’excellentes habitudes pour mieux maîtriser votre vie. Vous profiterez d’une meilleure santé, de la bonne humeur, de l’enthousiasme, de la joie de vivre et du succès.

Ne laissez pas vos stress s’occuper de vous. Occupez-vous de vos stress au lieu de vous en préoccuper.