10 moyens pour booster vos capacités cognitives

Avec l’avancement en âge, nous faisons l’expérience d’un nombre croissant de changements de vie, y compris la retraite, les enfants qui quittent la maison, la perte d’êtres chers et les changements physiques et cognitifs.

Les chances de perdre son autonomie et de dépendre des autres font aussi partie des réalités du vieillissement. Si vous êtes comme la majorité des personnes âgées, vous voulez certainement maintenir vos aptitudes ainsi que votre indépendance.

Vous pouvez préserver et améliorer vos facultés cognitives en faisant certains choix de vie, tels que des activités qui font travailler vos neurones. Essentiellement, lorsque nous apprenons quelque chose de nouveau, participons à de nouvelles activités, ou réfléchissons à de nouveaux concepts, le cerveau se développe en fonction de ces activités, et ce, peu importe notre âge.

Comment booster vos capacités cognitives

Voici 10 moyens pour booster vos capacités cognitives à long terme :

1-L’activité physique pour améliorer les fonctions cognitives

L’exercice augmente la capacité à apprendre, gérer les situations stressantes, prendre des décisions claires et se rappeler des faits et des souvenirs. Toute activité physique augmente le flux sanguin vers l’hippocampe, qui est la partie du cerveau responsable de la mémoire. Plusieurs études ont démontré que la perte de la densité des tissus dans le cerveau était moindre chez ceux qui étaient en meilleure santé aérobique. C’est-à-dire, les personnes en forme ont un meilleur fonctionnement cognitif.

2-La télévision et la lecture pour s’instruire

Il est préférable de lire sur un sujet instructif ou regarder des émissions éducatives plutôt que de lire une revue ou regarder une émission simplement divertissante. Regarder la télévision est cognitivement enrichissant lorsqu’il faut faire un effort pour comprendre ce que l’on regarde, ou lorsque le contenu suscite des questions, des idées ou des moments de déclic. Le même concept s’applique à la lecture.

3-Redevenir un étudiant

Prendre des cours donne la possibilité d’apprendre et de développer davantage les facultés. Il est possible de participer à plusieurs cours sans faire partie d’une programme universitaire. Vous pouvez prendre des cours de niveau universitaire en ligne (certains gratuits et d’autres payants), ainsi que des cours offerts dans votre quartier.

4-Résoudre des puzzles

Les puzzles tels que les mots-croisés, les énigmes, les acrostiches, les cryptogrammes et les Sudoku sont un moyen exceptionnel pour construire de nouvelles connections dans le cerveau. Il est important de varier les types de puzzles, ou changer lorsqu’on se considère trop doué avec un certain type. Quand on essaie un puzzle plus difficile, le cerveau doit générer de nouvelles mémoires afin de maîtriser le nouveau défi.

5-Nouveau loisir

Une façon d’augmenter l’enrichissement cognitif est par un loisir qui nécessite l’apprentissage, plutôt que d’assister à un simple jeu de base-ball ou un concert. Voici quelques exemples: le jardinage, jouer d’un instrument, l’apprentissage d’une langue étrangère ou la vente d’objets sur Internet.

6-Jouer à des jeux de société et aux cartes

Les jeux qui impliquent la stratégie sont excellents pour le cerveau, en particulier ceux qui impliquent la résolution de casse-tête ou un nouvel apprentissage, comme le Scrabble ou le Monopoly. Les échecs, les dames et les jeux de cartes sont idéals car chaque jeu nécessite un ensemble différent de stratégies, et un ajustement constant selon le style de jeu de l’adversaire.

7-Faire la visite de musées, du zoo et de sites historiques

Faire la visite de musées spécialisés, de zoos et de sites historiques aide à renforcer les capacités cognitives. Pour obtenir le meilleur d’une visite d’un point de vue cognitif, il faut y participer activement. Prendre le temps de lire les panneaux près des expositions et se répéter les informations importantes et tester sa mémoire quelques jours plus tard aide à développer la mémoire à long terme.

8-Assister à des conférences, des ateliers et des séminaires

Participer à des ateliers, des conférences et d’autres rassemblements où les professionnels et amateurs partagent leurs connaissances est une autre façon d’accroître la fonction cognitive par l’apprentissage actif.

9-Réduire le stress

Les individus stressés ont plus de chances d’avoir des problèmes cognitifs que ceux qui sont libres du stress. Certaines personnes ont recours à des médicaments qui occasionnent des effets secondaires. Il est préférable d’envisager de réduire le stress de façon plus naturelle, tel que par l’exercice, les siestes, la méditation, les passe-temps axés sur la détente et la croissance spirituelle.

10-Faire face à la dépression

Les personnes déprimées sont plus susceptibles de souffrir de problèmes cognitifs au cours de leur vie. Dans certains cas, les médicaments peuvent être nécessaires, mais comme pour le stress, il existe des moyens naturels et durables pour vaincre la dépression, comme les consultations privées, l’activité physique, la croissance spirituelle et l’établissement d’objectifs.

Retour vers la rubrique Vieillir en santé

Références consultées

Colcombe SJ, Erikson KL, Raz N, Webb AG, Cohen NJ, MacAuley E, Kramer AF. Aerobic exercise training increases brain volume in aging humans. J. Gerontol A Biol Sci Med Sci 2006 Nov. 61(11):1166-70.

Colcombe SJ, Erikson KL, Scalf PE, Kim JS, Prakash R, MacAuley E, Elavsky S, Marquez DX, Hu L, Kramer AF. Aerobic fitness reduces brain tissue loss in aging humans.  J. Gerontol A Biol Sci Med Sci 2003 Feb. 58(2):176-80.