La fibromyalgie : l‘espoir d’une meilleure qualité de vie.

Êtes-vous fatigué de souffrir de la fibromyalgie ?

Cet article s’adresse tout particulièrement à vous qui êtes affecté par la fibromyalgie et qui désirez utiliser des moyens naturels et efficaces pour apaiser vos douleurs et vos symptômes.

Les traitements médicamenteux approuvés pour la fibromyalgie à ce jour ne sont pas démontrés pouvoir stopper les dommages tissulaires. Ils visent plutôt à atténuer les symptômes, principalement la douleur, et peuvent occasionner des effets secondaires.

Les analgésiques aident à réduire les symptômes mais ne sont pas efficaces à long terme et pour retrouver une meilleure humeur, les antidépresseurs sont démontrés que partiellement efficaces dans les cas de dépression très aiguë.

Suite à une analyse complète de centaines d’études et d’articles scientifiques, nous vous rapportons les preuves qu’il existe une association bénéfique entre la prise d’un supplément d’hydrolysat de collagène et la fibromyalgie.

Après avoir lu cet article, vous comprendrez pourquoi la douleur se manifeste. Vous connaîtrez les mécanismes d’action de l’hydrolysat de collagène et comment celui-ci peut stopper votre souffrance et vous aider à reprendre le contrôle de votre vie. D’autres conseils naturels et l’expérience personnelle de personnes atteintes de fibromyalgie vous seront aussi partagés.

La fibromyalgie : un bref aperçu

Si vous souffrez de la fibromyalgie, vous savez très bien que c’est une condition très éprouvante qui peut vous empêcher d’accomplir vos activités quotidiennes.

La fibromyalgie est une affection rhumatismale principalement marquée par des douleurs musculaires chroniques dans tout le corps, une importante fatigue et des troubles du sommeil. Elle est caractérisée par un dérèglement des voies naturelles de contrôle de la douleur.

Chez certaines personnes affectées, les changements de température et l’augmentation d’un stress peuvent aggraver les symptômes qui dans bien des cas apparaissent et disparaissent.

Les symptômes les plus fréquents sont :

  • la douleur
  • la fatigue
  • les troubles du sommeil, insomnie, sommeil non réparateur
  • des états de dépression, d’angoisse ou d’anxiété
  • la faiblesse
  • une augmentation de l’acuité des sens, une sensibilité accrue aux odeurs, à la lumière, au bruit
  • des problèmes de concentration

Certaines personnes peuvent aussi ressentir :

  • de l’épuisement et une fatigue persistante tout au long de la journée
  • des engourdissements et fourmillements aux mains et aux pieds
  • des maux de tête ou de fortes migraines, possiblement causés par des tensions musculaires au cou et aux épaules
  • des raideurs au lever
  • les effets du syndrome du colon irritable
  • les effets du syndrome de la vessie irritable
  • de la douleur au toucher de certains endroits du corps
  • des douleurs musculaires diffuses accompagnées de raideurs
  • des douleurs myofaciales
  • des pertes de mémoire passagères
  • l’impression d’avoir la tête pleine de brume comme un ballon gonflé à l’hélium
  • des menstruations douloureuses
Pourquoi autant de douleur ?

Les personnes aux prises avec la fibromyalgie semblent ne pas disposer d’un cycle optimal de réparations de micro-blessures, perpétuant ainsi des douleurs chroniques.

Une étude comparative publiée dans le “Oxford Journal of Rheumatology” par Gronemann S.T. & al, démontre que la concentration de collagène dans les muscles des patients atteints de fibromyalgie est inférieure à la normale et que leur muscles sont marqués par des micro-blessures. De plus, la composition du collagène de ces personnes présente un faible taux total d’acides aminés. L’hydroxyproline, cet acide aminé contenu en abondance dans l’hydrolysat de collagène, est nettement inférieur à celle des personnes en bonne santé. Ce faible taux d’acides aminés rend les muscles plus vulnérables aux micro-blessures et ralentit le processus de guérison musculaire.

Une autre étude par Ribel-Madsen S. & al, publiée dans le journal “International Journal of Tissue Reaction” supporte l’hypothèse que les micros-blessures entraînent l’apparition de douleurs. Elle rapporte que la peau des patients fibromyalgiques contient une quantité inférieure de collagène (acides aminés), en comparaison à celle des personnes en bonne santé. Ce manque d’acides aminés explique pourquoi les tissus de la peau sont plus fragiles, plus sensibles aux micro-blessures et peuvent vieillir et s’affaisser prématurément.

L’hydrolysat de collagène réduit la douleur et les symptômes associés à la fibromyalgie

Une étude effectuée aux États-Unis, par le Dr. Gary B. Olson et son équipe, a démontré que l’hydrolysat de collagène aide à diminuer la douleur et les symptômes de la fibromyalgie.

L’objectif de l’étude était de déterminer les effets de l’hydrolysat de collagène sur les symptômes de la fibromyalgie et les douleurs articulaires. 20 patients diagnostiqués de la fibromyalgie depuis une période d’au moins 2 à 15 ans ont reçu une cuillère à table (15 ml) d’hydrolysat de collagène par jour pendant 3 mois.

Cette étude conclut que suite à 3 mois de consommation, les patients atteints de fibromyalgie chronique ont expérimenté une :

  • diminution totale de la douleur de 25 %
  • diminution des raideurs matinales de 32 %
  • amélioration du sommeil de 25 %
  • amélioration des maux de tête chroniques de 34 %
  • amélioration des sensations d’engourdissement de 11 %
  • amélioration du syndrome du colon irritable de 36 %
  • amélioration de la mémoire et de l’état cognitif de 35 %
Les mécanismes d’action de l’hydrolysat de collagène chez les fibromyalgiques

Le collagène est une composante structurelle importante des tissus mous et durs du corps. Ces tissus se retrouvent dans tous les organes, la peau, les artères, le cartilage articulaire, les os et tous les muscles de l’organisme.

Les muscles contiennent des tissus conjonctifs qui sont principalement composés de collagène. Lors de la contraction musculaire, le collagène permet aux cellules musculaires de s’adapter aux déformations mécaniques.

Chez les personnes atteintes de fibromyalgie, il existe une diminution marquée de la production de collagène par le corps. Cette diminution provoque la fragilisation des muscles, favorise les micro-blessures musculaires et entraîne un délai de cicatrisation. Elle affecte les fibres nerveuses intramusculaires et il en résulte en baisse du seuil de tolérance à la douleur.

Le supplément d’hydrolysat de collagène nourri les muscles, stimule la production de nouveau collagène dans le corps et favorise donc la guérison des micro-blessures. Il est utilisé pour aider à réduire et maîtriser la douleur et pour accroître la force et la qualité des tissus de l’organisme. Il peut aider à améliorer la fonction musculaire et à retrouver une vie active.

Le supplément d’hydrolysat de collagène démontre des effets prometteurs sur les changements structurels au niveau tissulaire et donc musculaire, et également sur les symptômes. C’est pourquoi la prise d’un supplément de collagène est particulièrement efficace et importante.

Autres moyens naturels pour soulager la fibromyalgie

Vous pouvez :

  • faire de l’exercice régulièrement. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les études ont largement prouvé que l’exercice aérobique, les étirements et les exercices de flexibilité sont extrêmement bénéfiques chez les gens atteints de fibromyalgie (Sañudo et al, 2011, Vierck, 2012). L’exercice dans l’eau tiède donne aussi de bons résultats (Evcik et al ,2008)
  • favoriser une alimentation saine (non raffinée, sans pesticides ni métaux lourds)
  • favoriser les aliments riches en magnésium. Il est impliqué particulièrement dans la production d’énergie, dans la détente musculaire, dans la circulation sanguine et il améliore l’humeur et le sommeil. (Ex : haricot de soya rôti, chocolat 70 % cacao, haricot noir ou blanc ou de lima, noix du Brésil, amandes, cajou, flétan, épinard, artichaut)
  • pratiquer la gestion du stress (relaxation, marche, yoga, Tai Chi)
  • mettre à l’horaire de la journée un temps d’arrêt pour respirer profondément
  • boire de l’eau abondamment (1,5 à 2 litres par jour, 250 ml par heure)
  • garder un poids santé pour éviter d’accentuer les douleurs articulaires et musculaires par un embonpoint
  • appliquer des compresses chaudes sur les points douloureuxx
  • pratiquer de légers massages
  • la psychothérapie peut apporter des bienfaits significatifs aux personnes atteintes de fibromyalgie (Bernardy et al, 2010)

Retrouvez la jouvence! Pourquoi souffrir quand il y a Collazymes ?

Références consultées

Ask Dr Weil, Polaris Health (Ed). Health Centers, Women’s Health – fibromyalgie. DrWeil.com .

Association médicale du Canada. Grand public, maladies – fibromyalgie.

Hauser W, Arnold B, Eich W et al. Management of fibromyalgie syndrome – an interdisciplinary evidence-based guideline. Ger Med Sci. 2008; 6 : doc 14.

Gronemann ST, Ribel-Madsen S, Bartels EM et al. Collagen and muscle pathology in fibromyalgia patients. Rheumatology 2004; 43:27-31

Olson GB, Savage S, Olson J. The effects of collagen hydrolysat on symptoms of chronic fibromyalgie and temporomandibular joint pain. J Craniomandibular Practice 2000; 18(2) :135-141.

Ribel-Madsen S. & al. Collagen structure in skin from fibromyalgia patients. Int. J of tissue reaction. 2005.

Sañudo B, Galiano D, Carrasco L, de Hoyo M, McVeigh JG. Effects of a prolonged exercise program on key health outcomes in women with fibromyalgia: a randomized controlled trial. J Rehabil Med. 2011;43(6):521-6.

Vierck CJ. A Mechanism-based approach to prevention of and therapy for fibromyalgia. Review. Pain Res and Treat. 2012, article ID 951354, 12 pages.

Wang C, Schmid CH et al. A randomized trial of Tai Chi for fibromyalgia. New Engl J Med. 2010; 363 (8) : 743-754.

Evcik D, Yigit I, Pusak H, Kavuncu V. Effectiveness of aquatic therapy in the treatment of fibromyalgia syndrome: a randomized controlled open study. Rheumatol Int. 2008; 28(9):885-90.

Munguía-Izquierdo D, Legaz-Arrese A. Exercise in warm water decreases pain and improves cognitive function in middle-aged women with fibromyalgia. Clin Exp Rheumatol. 2007; 25(6):823-30.

Bernardy K, Füber N et al. Efficacy of Cognitive-behavioral therapies in fibromyalgia syndrome – a systematic review and Meta analysis of randomized controlled trials. J Rheumatol 2010; 37(10) : 1991-2005.